Construire son argumentaire

Qu’est-ce qu’un argumentaire ?
Un argumentaire est un discours organisé, une suite logique d’arguments, qui visent un objectif précis. Souvent, un argumentaire sert à faire une démonstration.

Le vendeur d’une voiture par exemple, au contact d’un client, va énumérer de façon ordonnée les différentes qualités de sa voiture, et sentira ce qui a des chances de plaire à son client. Il va insister sur ces points, et adapter son langage pour mieux le convaincre.

L’objectif d’un argumentaire en matière d’emploi : démontrer que l’on a le bon profil pour répondre aux exigences de l’employeur. Pour cela, il faut convaincre : donner de l’impact à ses arguments, bien les choisir, et bien les amener.

Les 6 règles d’or d’un bon argumentaire :

 

AVOIR LES IDEES CLAIRES

Que cherche-t-on à prouver ? Quels sont mes atouts principaux ? Quels sont mes éventuels handicaps, et avec quoi puis-je les compenser dans ma présentation? Quelle est ma motivation précise ? Avoir des réponses claires dans sa tête transparait directement, et l’inverse est vrai aussi.

BIEN CONSTRUIRE SON ARGUMENTAIRE

Un argumentaire n’est pas un catalogue de données (diplôme x et expérience y), il y a une cohérence dans la présentation. Pour montrer à l’employeur qu’on a du recul sur son parcours, on part souvent du général pour aller vers le spécifique : on parle d’abord de ses intérêts, de ses ambitions, de ses premiers choix…
Ensuite, on montre comment cela a été concrétisé dans son expérience : ses choix de formation (initiale et complémentaire), les postes précédents, les stages, les rencontres avec des professionnels…
Si des éléments semblent manquer dans ton parcours : pas de panique, il faut trouver des contre-arguments. Par exemple, le manque d’expérience permet aussi plus de souplesse, d’envie d’apprendre, d’avoir un regard neuf sur l’activité !
Autre exemple, avoir beaucoup de courtes expériences met en avant une importante capacité d’adaptation. Ça montre une certaine énergie pour ne pas rester inactif malgré l’instabilité de la situation… Ces réflexions se construisent en fonction de l’objectif visé !

DE LA COHERENCE

Il faut insister sur la cohérence de son parcours et de ses choix, montrer que ses choix sont le résultat d’une réflexion, et non un choix par défaut. Même lorsqu’on est désespérément à la recherche d’un emploi, il vaut mieux présenter sa candidature à un poste spécifique comme un acte logique et cohérent avec son parcours. Pour ça, on s’aide des résultats obtenus dans les modules précédents.

ADAPTER SON DISCOURS aux besoins de son interlocuteur

Il faut se rappeler que l’employeur veut souvent aller à l’essentiel : il faut donc être efficace dans ses propos, anticiper ses questions, et ne pas s’éloigner de ses attentes. Au contraire, tu les justifies en trouvant la réponse à ses besoins dans ton parcours et ta motivation.

MONTRER QU’ON EST OPERATIONNEL

Quelles sont tes capacités concrètes, les choses pour lesquelles l’employeur pourra compter sur toi ? Comment sera-t-on utile à l’entreprise ? C’est la question cruciale. Attention aux fausses affirmations, ou aux phrases « faciles » : il faut appuyer ses affirmations avec des exemples concrets, dans votre vie professionnelle, mais aussi extra-professionnelle si c’est pertinent.

AVOIR UNE ATTITUDE POSITIVE

Il faut être à la fois calme et enthousiaste, généreux dans la vision du métier et prêt à travailler. En fonction de l’interlocuteur, l’argumentaire doit aussi avoir une petite dose d’originalité. Il faut se poser la question : qu’est-ce qui me dinstingue d’un autre candidat ? Qu’est-ce qui fera la différence dans mon argumentaire par rapport aux autres ? La touche personnelle, authentique, d’un argumentaire peut aider l’employeur à faire un choix, par exemple, lorsqu’il hésite entre deux candidats avec une formation identique.