Réussir un entretien d’embauche

Réussir un entretien d’embauche est l’ultime étape de la recherche d’emploi… si elle marche.

Un entretien d’embauche est toujours utile : il faut de l’entraînement pour mieux réussir pour le travail qu’on souhaite vraiment ! Il faut sauter sur les occasions d’en passer avec des employeurs.
Il existe plusieurs types d’entretiens.

L’entretien face à face

Il vise à travers des questions principalement posées par l’interviewer, à évaluer la candidature de la personne (sur sa personnalité, sa formation, son expérience, etc.)

L’entretien devant un jury

Le candidat est devant plusieurs évaluateurs, qui occupent différentes fonctions dans l’entreprise.

L’entretien collectif

Le recruteur rassemble plusieurs candidats à un même poste et il leur propose un sujet à débattre afin de découvrir la personnalité de chacun.

L’entretien téléphonique

Il peut être utilisé comme mode de présélection. Le recruteur a des questions précises à poser nécessitant des réponses brèves. Il peut être destiné à apprécier le niveau en langues ou le comportement de la personne hors du contexte du travail.

Les 4 attentes du chef d’entreprise ou du recruteur :

vérifier l’adéquation entre le profil du candidat (parcours, compétences, intérêts) et celui du poste compléter les informations sur le candidat afin de mieux cerner ses expériences antérieures, ses capacités, ses savoir-faire et savoir-être. Découvrir la personnalité du candidat, le voir évoluer dans un dialogue, une conversation (capacités de compréhension, d’écoute, de reformulation, de synthèse, d’argumentation, dynamisme, réactivité, maîtrise de soi, etc.)

Evaluer la motivation du candidat et sa capacité d’intégration dans l’entreprise : qualités personnelles, potentiel propre, caractéristiques du candidat mises en regard du contexte professionnel et relationnel de l’entreprise.


Les règles d’or avant, pendant et après l’entretien d’embauche

Avant

  • Soignez votre apparence
  • Eteignez votre portable
  • Arrivez un peu en avance
  • Renseignez-vous sur l’entreprise en cherchant le maximum d’information
  • Renseignez-vous sur le poste pour lequel vous candidatez, quelles sont les missions, les qualités requises
  • Saluez le responsable et présentez-vous
  • Préparez votre dossier (contenant votre CV et lettre de motivation)

Pendant

  • Soignez votre vocabulaire
  • Complétez les informations dont vous avez besoin sur l’entreprise

Après

  • Estimez le plus honnêtement possible la manière dont il s’est déroulé pour apprendre et être meilleur dans vos entretiens futurs
  • Remercier à nouveau par est une marque d’intérêt et de politesse
  • A la fin de l’entretien, demandez s’il est possible d’estimer son temps de réponse, et remerciez le recruteur.
  • Recontacter votre interlocuteur après un délai raisonnable
  • Précisez par écrit certains éléments que vous n’aviez pas prévus, mis en évidence par l’entretien

Avant, pendant et après !

Soyez poli, souriant, calme, positif, sincère

Conseils :

  • Ne dites pas de mal de vos anciens employeurs, mais ne bluffez pas, essayez de tourner les choses à votre avantage.
  • Valorisez vos expériences extra-professionnelles et vos qualités personnelles par rapport au poste proposé.
  • Ayez votre CV comme fil conducteur en tête et sous la main.
  • Pour convaincre, il ne suffit pas d’affirmer, il faut également prouver en donnant des exemples d’expériences réussies.

Conseils :

  • C’est une question à laquelle vous ne pouvez pas répondre sans connaître précisément ce que vous aurez à faire. N’y répondez qu’après avoir fait parler l’employeur sur le poste proposé.
  • Il ne s’agit pas d’accepter n’importe quel salaire.

Conseils :

  • Ne vous bloquez pas ; il n’y a pas de honte à avoir perdu son emploi. De toute façon, vous êtes là pour redémarrer.
  • Une période d’essai peut parfois être non concluante, même à votre initiative.
  • Ne vous sentez pas obligé de raconter à l’employeur tous les problèmes que vous avez pu rencontrer lors de l’exercice de votre dernier emploi.
  • Soyez franc, l’erreur (éventuelle) est humaine, néanmoins vous avez rendu de bons services à l’entreprise que vous avez quittée, mettez-les en valeur.

Conseils :

  • La date à laquelle vous avez perdu votre emploi ne coïncide pas forcément avec votre activité de recherche d’emploi.
  • Rechercher un emploi est une démarche active ; construire un CV, rechercher des informations prennent du temps. Il faut faire comprendre à l’employeur que vous avez eu besoin de temps pour faire le point.
  • Ne négociez pas votre embauche par rapport à une aide, mais bien par rapport à vos compétences.